Dans les coulisses du film JE TE VEUX MOI NON PLUS

Dans les coulisses du film JE TE VEUX MOI NON PLUS - Embryolisse

Interview d’Alice Robert, maquilleuse d’Inès Reg sur son film Je te veux moi non plus !  

« C’est quand que tu vas mettre des paillettes dans ma vie, Kevin ? ». Le 26 Mars 2021, très exactement ! Inès Reg, l’humoriste phénomène et Kévin Debonne, son complice à la ville comme à la scène, nous présentent leur bébé sur Amazon Prime : le film Je te veux moi non plus !   Une comédie romantique en sélection officielle au Festival de l’Alpe D’huez 2021 qui sent bon l’été, les vacances et la Côte Basque. Embryolisse était partenaire beauté sur le tournage de ce film très attendu, nous avons demandé à Alice Robert, cheffe-maquilleuse, les secrets de son art, de sa mallette et du tournage !   

Comment es-tu arrivée sur le projet de Je te veux moi non plus ?

Je te veux moi non plus est un film très personnel de la part d’Inès et Kevin. Pour les épauler techniquement, artistiquement et les guider dans la fabrication du film, la production a fait appel au réalisateur Rodolphe Lauga. Une grande confiance s’est installée dans ce trio et c’est Rodolphe, avec qui nous avions travaillé précédemment, qui nous a contactées Amélie Salomon (la cheffe-coiffeuse) et moi-même. Toute cette équipe est un magnifique coup de cœur affectif ! Ajoutez à cela qu’on était plus que conscient de notre chance : faire ce qu’on aime, être ensemble, tourner un film au bord de la mer à la sortie du confinement (ndlr le tournage a eu lieu à Biarritz durant l’été 2020) et le tout dans une super ambiance… C’était une bouffée d’oxygène pour tout le monde et l’impression d’appartenir à une famille. Inès et Kevin sont un vrai binôme et ils savent emmener les gens dans leur univers.

Dans ce film, il y a plusieurs rôles importants : Nina (Inès Reg), ses amies, sa rivale ainsi que les deux garçons. Quel était le rythme pour maquiller tout le monde ?

Le rythme était assez effréné pour Amélie et moi-même : en une heure, on devait préparer 5/6 comédiens dont une majorité de filles avec des maquillages différents… mais cette bonne ambiance très solidaire faisait qu’on y allait dans le plaisir et sans difficulté.

Peux-tu nous parler de la préparation de ton travail ?

En règle générale comme sur ce film-ci, je prépare des gammes chromatiques pour chacun des personnages en fonction des carnations de peau, de la personnalité, du rôle, des costumes, le tout avec le/la comédien(ne) en question. Puis intervient un subtil jeu d’intensification selon la teneur des séquences. Pour son personnage de Nina, on a fait un travail assez créatif avec Inès Reg qui adore le maquillage. On a poussé l’intensité de son regard à partir d’une palette aux couleurs chaudes allant du brun au rouge, en passant par l’orange avec un fini tantôt mat tantôt irisé. À la fin du tournage, je lui ai offert la même palette que celle utilisée pour le tournage et je l’ai reconnue alors que je regardais Inès faire un tuto make-up sur Instagram. 

Et pour les autres jeunes femmes ?

Les trois autres personnages féminins principaux sont d’abord ses deux meilleures amies : Chacal (Laurie Clément), une grande séductrice pour qui l’on a travaillé un maquillage appuyé pour agrandir ses yeux dans les teintes rose orangé avec des textures brillantes. Ensuite Lulu (Pauline Clément), un personnage plus doux, un peu lunaire ! J’ai accentué ses taches de rousseur et surtout ajouté des rougeurs comme un blush naturel du au soleil. La troisième, c’est Cassandra (Constance Labbé) qui joue la petite amie de Dylan (Kevin Debonne), une beauté naturelle à la peau bronzée. Pour son maquillage, on est resté dans des bruns rouge chauds.

Je te veux moi non plus est un film d’été dont le tournage s’est déroulé à Biarritz et l’on a beaucoup de scènes de plage. Alors comment maquille-t-on un comédien en maillot ?

Eh bien on fait énormément de retouches (rires) ! Ça peut paraître absurde de maquiller des gens qui vont à l’eau mais on a une harmonie à garder sur le teint en particulier pour continuer à coller au personnage. Sinon, on hydrate et on protège énormément la peau pour éviter qu’elle rougisse et pour lui donner un aspect satiné qui gommera à l’image les petites imperfections.

Quels produits Embryolisse as-tu utilisés et préférés au cours de ce tournage ?

Le Lait-Crème Concentré m’a été d’un grand recours en réparation de la peau des comédiens après le tournage en après-soleil, j’en ai badigeonné ! L’Eau de Beauté Rosamélis est une aide précieuse pour hydrater la peau au cours de la journée sans dénaturer le maquillage. Ils ont tous adoré l’effet rafraîchissant ! Je me suis beaucoup servie de la Poudre Compacte Bonne Mine,parfaite pour relever le teint légèrement et enfin, le Stick Lèvrea été adopté à l’unanimité par les filles, chacune avait le sien tout au long du tournage. Ce que j’ai découvert : l’Eau Active qui m’a beaucoup plu pour la préparation du teint, l’Émulsion Lactée Démaquillante et enfin l’Hydra-Mat Émulsion qui est absolument parfaite notamment pour les garçons qui ont parfois tendance à avoir des brillances, et plus généralement pour tous lorsqu’il faisait très chaud.

Si tu devais donner un conseil maquillage à nos lectrices ?

C’est très simple : surtout bien hydrater et nettoyer sa peau (ça vaut aussi pour les hommes).

Peux-tu me raconter ton parcours ?

Cela fait un peu plus de 15 ans que je suis maquilleuse sur les plateaux de tournage. J’ai commencé par assister deux grandes cheffes-maquilleuses : Thi Thanh Tu N’Guyen et Frédérique Ney auprès de qui j’ai appris, expérimenté et consolidé mon savoir-faire pendant quelques années. Puis j’ai fait de magnifiques rencontres. C’est notamment grâce à Thi Thanh Tu N’Guyen que j’ai évolué vers le poste de cheffe-maquilleuse. À cette époque, elle travaillait notamment avec François Cluzet. Un jour celui-ci l’appelle pour commencer le tournage de Mon père est femme de ménage mais elle était déjà engagée par ailleurs. Ils ont alors choisi de me proposer cette opportunité et m’ont fait confiance. Après un autre film avec François Cluzet au même poste, puis au fil de nouvelles rencontres, j’ai continué mon parcours. Je choisis toujours les projets en fonction des scénarios, de leur créativité et des équipes.

Au moment de la rédaction de cette interview, Alice travaillait sur le tournage du film Les cinq diables avec Adèle Exarchopoulos. Vous pourrez aussi prochainement voir son travail dans le film Lui de et avec Guillaume Canet accompagné d’un casting 5 étoiles.

Propos recueillis par Marie Puricelli

 

BANDE ANNONCE : Lien YouTube Amazon Prime France : https://youtu.be/olQJrrGZjAI

JE TE VEUX MOI NON PLUS

Un film d’Inès Reg et Kevin Debonne – réalisé par Rodolphe Lauga

Produit par MONKEY PACK FILMS

Distribution internationale : AMAZON PRIME VIDEO à partir du 26 Mars 2021.

Casting : Inès Reg, Kevin Debonne, Laurie Perret, Pauline Clément, Anthony Sonigo, Constance Labbé, Michèle Garcia et Fadila Belkebla.

Pour découvrir le travail d’Alice Robert : https://www.instagram.com/p/CDi_EyUARz5/


Newsletter

*En donnant votre accord, vous resterez régulièrement informé(e) des nouveautés et des promotions proposées par les Laboratoires Embryolisse. En aucun cas, ces informations ne seront cédées à des tiers. Votre adresse e-mail sera conservée pendant 3 ans à compter de votre dernier contact. Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée le 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification ou de radiation des informations vous concernant en écrivant à Embryolisse - 16 rue Danton - 92137 Issy-les-Moulineaux Cedex.